quinta-feira, 6 de maio de 2010

DE NOVO ZACHARIAS D'AÇA - "BATALHA DOS MODERNOS"





Curiosa narrativa [clicar na foto] de Zacharias d'Aça ["Caçadas Portuguezas" - download em pdf, AQUI], já anteriormente referida, onde (sem tibiezas) trata da "batalha dos modernos" com os do "velho espírito nacional".

Isto é, o autor canta a "invasão" da península pelo pointer [esse "aventureiro desconhecido"] e uma presumida "extinção" do navarro português.

Sobre o assunto e a polémica "tragédia" do navarro, consultar AQUI algumas ideias que a isso diz particularmente respeito.

A ler com a devida atenção.

1 comentários:

américo disse...

Jean Castaing, "Les chiens d'arrêt", 1960
p. 275
"...
G. - Le braque, ou perdiguero, portugais n'est évidemment qu'un rameau du vieux chien ibérique, dont il représente aujourd'hui une variété obtnue certainement par croisement.
Les Portugais sont moins affirmatifs que leurs voisins d' Espagne sur l' origine antique de lur chien qu'il font remonter que vers le XIVe siècle; mais il est évident que le standard qu'ils en on établit en 1938 décrit un chien modernisé par un apport de sang pointer. Celá résult notament de crtains caractères propres à ce dernier apparaissant très nettement sur les photographies que j'en possède et que voici: la tête est importante et, vue de face, a un aspect carré; mais, de profil, le stop forme un angle accusant en principe 100 degrés, souvent plus près de 90; le front est presque plat de face, vu de coté il est légèrement bombé, le crâne arrondi vers l' arrière;
p. 276
l'oreille courte, attachée haut, à la pointe arrondie, de 15 centimètres de long et 11 dans sa plus grand larguer, est une oreille de pointer; l' enclure plutôt alongée porte un léger fanon; le museau n'est pas fuyant, comme chez l'espagnol, mais équarri comme celui du chien anglais; le corps est athlétique et assez court, bien campé sur des membres solides, dénotant un trotteur énergique et rapide. Sa taille est inférieur à celle du Perdigueiro de Burgos; elle varie de 56 à 60centiètres pour les mâles avec 4 centimètres en moins por les femmelle. ..."

O livro de Castaing é, de facto, umlivro de referência sobre os cães de parar.
Contudo, os autores portuguêses de referência sobre o Perdigueiro Português defendem a tése de que este seja um antepassado do pointer ao contrário de Castaing que considera o Perdigueiro Português um produto de cruzamento do pointer.