segunda-feira, 5 de fevereiro de 2007


Jacques Bugnion [1924-2006]

[nota enviada por Baudouin Van den Abeele, editor, para o newsgroup Medbeast-L, referindo a morte de Jacques Bugnion]

"Chers collègues en études cynégétiques, chers amis,

J'ai le regret de vous annoncer le décès de Jacques Bugnion.

Au mois de janvier, je lui adressais le texte de Jérémy Loncke sur les traités médiévaux relatifs aux chiens (prochain volume de la Bibliotheca Cynegetica), afin qu'il me donne ses remarques d'expert. C'est son épouse qui me répond que Jacques est décédé le 1er janvier, d'un cancer du foie.

C'est assurément une surprise pour tous et une grande perte pour notre domaine d'intérêt commun. Homme de grande affabilité et de grande exigence, il aura été pour plusieurs d'entre nous un interlocuteur passionné. Sa connaissance intime des chiens de chasse et de leur histoire était profonde et nourrie par la pratique.

Le livre auquel il travaillait depuis une bonne dizaine d'année, 'Les chasses médiévales', a heureusement vu le jour à temps, en 2005. Il offre les clefs pour une bonne compréhension des lignages et des métiers des chiens de chasse, domaine qu'il maîtrisait comme personne. Cela a été une grande joie pour lui que de le voir enfin paraître, au terme d'un 'esclavage textuel' dont il me contait avec humour l'avancée. C'est en quelque sorte son testament scientifique et nous pourrons tous recueillir le plus grand bénéfice de sa lecture.

Avec mes sentiments les plus amicaux

Baudouin Van den Abeele" [09(02/2006]

3 comentários:

américo disse...

Bugnion, "Les chasses médiévales..."

Introduction
pág. 8
Les trois paramètres
"Un étude approffundie des chiens de chasse passe par une équation composée de trois paramètres, à savoir la dénomination, le métier et l' espèce. Par voie de conséquence, l' introduction traitera des trois thèmes suivants:
- La nomenclature des chiens, parce quele le lexique latin, germanique et français des sources mediévales offre maintes difficultés d' interpretation;
- La pluralité des techniques de capture du gibier, parce qu' elle engendre la pluralité des métiers auxquels les chiens sont asservies^^^^^^^^^^^;
- La typologies des espèces canines, parce que l' iconographie du Moyen Age, riche en scènes de chasse, en portraits de chasseurs et de chiens, permet de définir la morphologie de chaque espèce."

américo disse...

Bugnion, "Les chasses médiévales..."

Introduction
pág. 13
Le chien porte une dénomination et un métier, par le fait qu' il a reçu un dressage
"En reprenant les trois paramètres que nos avons énoncés au début de l' introduction, notre étude se propose ainsi de démontrer que chaque chien porte une dénomination reconaissable dans les lexiques latin et franco-germanique, qu' il possède, en tant qu' auxiliaire du chasseur, un métier, par qu' il a reçu un dressage. Grâce à l' art des éleveurs et à seléction, il transmettra à sa descendance les aptitudes héritées de son lignage. La morphologie, propre à chaque espèce, será illustrée par le moyen des images tirées de l' iconographie médiévale."

américo disse...

Bugnion, "Les chasses médiévales..."

pág. 137
«La typologie»
"au regard des traités de zootechnie, la typologie concerne l' ensemble des caractères distinctifs qui permettent de définir les individues appartenant à une même groupe d' animaux. Dans le domaine des chiens de chasse, on considère les principaux caractères distintifs suivants:
- La taille
- La morphologie du corps
- La forme et l' attache des oreilles
~Le fouet, sa longueur et son port
- Le poil, sa nature,sa longuer et sa coloration

Selon le P. Dechambre, le type d' un chien se coçoit comme un modèle théorique indépendant de toute id´´e de filiation. A l' opposé le concept d' espèce implique la transmission des caractères distinctifs par les mecanismes de l' hérédité et de selection.
Dès lors que la typologie relève de la zootchnie classique t qu' elle applique les normes, elle peut servir d' instrument pour identifier la multitude des images canines qui foisonnent dans l' iconographie des chasses médiévales.
Pour réaliser un tel dessen, il convient de procéder par étapes. La primière consiste à décrire les caractéristiques tipologiques des chiens de chasse en les associant au métier auquel ils sont asservis. En second lieu, grâce à un diagrame épuré qui révèle la morphologie spécifique de chaque chien, on peut construire un instrument de repérage efficace pour décoder les images de toutes sortes, fixés sur des parchemins, des tapisseries ou des pintures murales."