terça-feira, 1 de dezembro de 2009

LE PARFAIT CHASSEUR - M. AUGUSTE DESGRAVIERS


Le Parfait chasseur, traité général de toutes les chasses, avec un appendice des meilleurs remèdes pour la guérison des accidents et maladies des chevaux de chasse et des chiens courants, et un vocabulaire général à l'usage des chasseurs, par M. Auguste Desgraviers,.., Paris, Demonville, 1810

ler todo o livro AQUI.

Muito importante para a leitura dos capítulos sobre o sabujo no Livro da Montaria.

Ver: De la manière de dresser les chiens courans avant de les mettre en chasse (pág. 42 a 61).

consultar livro, AQUI.

10 comentários:

américo disse...

Antes de qualquer comentário a Desgraviers permito-me apresentar o livro de Briffardière, "Nouveau traité de vénerie"

O livro está no GOOGLE BOOKS.

Editado por Chappeville, 2ª ED.
Antoine Gaffet de la Briffardière
"Nouveau traté de Vénerie: contenant la chasse du cerf, du chevreuil, du..."

http://books.google.com/books?id=X4Y7AAAAcAAJ&pg=RA1-PA138&dg=Chappeville&Ir=&ei=tFg3S93UOJiMzQSj-tDHCw&hI=pt-PT&cd=156#v=onepage&q&f=false

in:
J. Thiébaud, "Bibliographie des ouvrages français sur la chasse", 1934, 2006.

Entrada [Gaffet de la Briffardière]
pág 439
"La pagination est mal chiffré, bien que les signatures se suivent. Il y a deux pages 176; la page 208 n'existe pas; la page 275 est chifrée 245; après la page 288 la pagination saute à 305. La page 325 est chiffré 225; la page 337 est chiffrée 387"

pág 351 e seguintes: Chapitre "MANIERE D' ELEVER & dresser les Chiens d' Arrêt, de les mettre au Commandement, de les faire chasser de près, de leur faire arrêter le Gibier, de leur apprendre à rapporter par force, se tenir a cheval, aller à l' eau; Avec quelques Remedes pour les guérir de la Rage & de la Galle, & pour les purger."

Bugnion, "Les chases médiévales", p. 122
"Le chien d'arrêt apparait pour la primière fois dans le "Nouveau traité de Vénerie" de Gaffet de la Briffardière (1742). L'expression sera reprise par Diderot dans son "Encylopédie (1751).

Nota:
Antoine Gaffet de la Briffardière Chap. "Manière d' élever & drésser les Chiens d' Arrêt..." e Encyc. de Diderot, "Manière de bien élever, de dresser les chies d' arrêt...", são o mesmo texto quase com o mesmo título.

Encyclopedie de Diderot
"Manière de bien élever, de dresser les chiens d' arrêt, de les mettre au commandement, de les faire chasser de près, de leur faire arrêter le gibier, de leur apprendre à rapporter par force, se tenir à cheval & aller à eau".

http://portail.altif.fr/encyclopedie/images/V20/ENC_20-2-21.jpeg

http://portail.altif.fr/encyclopedie/images/V10/ENC_20-2-22.jpeg

http://portail.altif.fr/encyclopedie/images/V10/ENC_20-2.23.jpeg

Américo disse...

Ainda sobra Antoine Gaffet (Guaffet, sieur de la Briffardière (ou Brifardière)

Biographie universelle (Michaud) ancienne et moderne, vol VII, 2ª ed., 1834 [o texto deste livro está no google books]

"Chappeville (Pierre Clément de), ancien capitaine dans le régiment du Vexin, vivait au mileu du 18e siècle. C'est sous son nom que la plupat des bibliographes "le Nouveau Traitéde vénerie et de fauconnerie", Paris, 1750, in-8e. Le privilége pour l' impression étant de 1741, on peut conjecturer qu'il en existe des exemplaires sous cette date. Dans le corps du privilége, Chapeville est indiqué comme l' auteur de l' ouvrage; cependant il avoue dans la préface que c' est le fruit de quarente années d' observations d' antoine Guaffet, sieurde la Brifardière, gentilhomme de la vénerie du roi, et mort laissant son travail manuscrit. Chappeville n'en est donc que l'éditeur. Ce volume, orné d' un grand nombre de gravures en bois, n'est pas comun. Rich. Lallemand en donne la description dans la "Bibliothèque théreuticographique", p.149, où il en parle d'une manière très-avantageuse. A la suite de Guaffet, on doit trouver, suivant Lallemand, un petit "Traité de la chasse au fusil" qui est très-bon, mais qui n'est point indiqué dans la table de matières, et qui manque dans beaucoup d' exemplaires."

J. Thiébaud, "Bibliographie des ouvrages français sur la chasse", 1934, 2006.

[Entrada Gaffet de la Briffardière]
...
"... Édition originale, assez rare. - Le privilège est accordé à Pierre-Clement de Chappeville, ancien capitaine du Régiment Vexin. A la page 15 de la préface, il est dit que l' auteur est Antoine Gaffet, écuyer, sieur de La Briffardière, gentilhomme de la Vénerie du Roy [Louis XIV], dans laquelle il a servi près de quarente an.
Une partie du manuscrit original a figuré dans un catalogue de la librairie Queril (octobre 1929). Une rapide confrontation des deux textes ous a permis de constater que le texte original a été sensiblement remanié par de Chapeville, qui, sous prétexte d' améliorer le style de Gaffet de La Briffardière, lui a enlevé grnde part de sa saveur originale.
Paul Petit, "Nouv. Add., fait remarquer que les frères Lallemand indiquent à tort comme devant se trouver à la fin de l'ouvrage un petit Traité de la chasse au fusil.Il n'existe dans aucune édition.
Le Baron Pichon a publié une importante «Note sur Gaffet de la Briffardière» dans la livraison du 15 mars 1896 du "Bulletin du Bibliophile", pp. 128-132."

américo disse...

G. de Marolles, "Chien de faucon
p. 52
"""... Dans le "Nouveau trité de Vénerie", de Gaffet dela Briffardière, publié par Clément de Chappeville (p. 351), on voit un chapitre sur «Manière de dresser un Chien d' arrêt. Le privilège du Roi relatif à cet ouvrage est du 10 avril de 1925. L' expression «chien d'arrêt» existait donc un peut avant 1725, e fut três peut employée 1769 et même 1810.

américo disse...

Thiébaud referencia 5 ediç~es de Desgraviers.

A 1ªa edição é de 1784
Desgraviers, "L'Art du Valet de limiers", Prault, Paris, 1784.

Há uma edição de 1804, Essai de vénerie, ou l'art du valet de limier", Impr. de Xhrouet, 1804
e outra de 1810, "Le Parfait chaseur, ou l' art du Valet de limier", sem lugar de publicação.

Finalmente, as outras edições de 1810 de Desgraviers que seguem estão no Google books
Há algumas diferenças ntre elas, por exemplo,no título do livro, nos títulos dos capítulos e na colocação dos capítulos,

Desgraviers, "Essai de Vénerie ou L 'Art du Valet de Limiers", 3ª ed., De L' Imprimerie de Levrault, Paris, 1810
Desgraviers, pág 112, Chap. «Manière de dresser um chien de plaine»

Desgraviers, " Le parfait chasseur, Traité génerale de toutes les chasses", Demonville, Imprimeur-Libraire, rue Christine, nº. 2; Ferra aîné, Libraire, rue des Grands-Augustins, nº 11. Paris, 1810
Desgraviers, pág 83, Chap. «De la Manière de Dresser un Chien pour la plaine, ou Chien d'arrêt»

Como a 1ª edição de Desgraviers é de 1784 ele escreveu um dos manuais de dressage do chien d'arrêt do séc XVIII.

O Primeiro desses pequenos tratados de dressage du chien d'arrêt é o de Briffardière, «Manière d'élever e drésser...», texto retomado pela Encycopédie de Diderot (1751); o segundo desses pequenos tratados é o que está no livro de Magné de Marolles, "Essai de la chasse au fusil", Th. Barrois Jeune, 1781; o terceiro é o de Desgraviers de 1784

américo disse...

No archive.org e no google books estão traduções abrégée do livro de Magné de Marolles

John Acton, "An essai on shooting...", 1789
W. Cleator, "An essai on shooting...", 1789, 1791
Magné de Marolles, "An essai on shooting...", 1789, 1791

Foi depois do aparecimento de "Essai on shooting", parece que mesmo devidas a John Acton que os senhores ingleses se começaram a iteressar pela parte mecânica e técnica das espingardas - até essa altura interessavam-se apenas pela técnica de tiro.

Magné de Marolles, "La chasse au fusil", 1788 [esta edição está no google books e no archive.org]
Tem uma apresentação muito detalhada, mesmo muito, no título.

américo disse...

Magné de Marolles cita Alonzo Martinez Espinar vezes sem conta, no que respeita ao fusil, à l'arbalète sobre tipos de caça e espécies de caça - são vezes e vezes sem conta, é espantoso.
Cita muitas vezes Olina

De Espinar:
pág. VIII
"Parmi les étrangers, je ne cnnois que trois auteurs qui se soient exercés sur ce sujet [fusil de Chasse); l'un espagnol, Alonzo Martinez Espinar, porte-arquebuse de Philippe IV; et deux italiens, Nicola Spadony, et Vita Bonfadini, dont j'indiquerai à mesure que j'aurai occasion de les citer. L'ouvrage espagnol est assez étendu, cu-
pág. IX
rieux et très bien fait. Quant aux autres, ils sont for succints."

Contudo, há uma grande falha de Magné de Marolles: - não conhe-se
Cesar Fiosconi, Jordam Guserio, "Espingarda Perfeyta", N Officina de Antonio Pedrozo Galram, 1718

Cesar Fiosconi=José Francisco
Jordam Guserio=João Rodrigues
havia um terceiro Manoel António, que não assinou...
Três irmão espingardeiros.
Quando foi editado o livro foi comprado rapidamente pelos profissionais e, depois foi indo ser sistematicamente destruído para preservar os segredos técnicos, até que ficaram 12 exemplares em todo o mundo...

Arte de Ballesteria e Monteria: escrita con metodo para escusar...,
Alonso Mártinez Espinar -1644
Está no google books.

américo disse...

Um dos três pequenos Manuais de dressage do chien d' arrêt do séc. XVIII francês

O livro está no google books.

La chasse au fusil: ouvrage divisée en deux parties..., Magné de Marolles, 1788.

pág. 117
"Il y a trois espèces de chiens propres à recevoir cette instruction,lebraque, l'épagneul et le griffon; ce dernier est un chien à long poil un peu frisé, et que tient du barbet et de l'èpagneul. Le braque ets plus léger et plus brillant dans sa quête; mais, en général, il n'est bon que pour la plaine; La plupart de ses chiens craignent l'eau et les roces, au lieu qu l'épagneul et le griffon s'accountument aisément à chasser et rapporter dans l'eau, même par les plus grandes froids, et quêtent au bois et dans les lieux plus fourrés, comme en plaine. Il y a donc toujours beaucoup plus de ressource dans ces deux espèces de chien, que dans un braque."

américo disse...

As edições de Desgraviers apresentam pequenas diferenças na paginação e no texto.
[Eu não procuraria em Desgraviers, "Essai de Vénerie ou L'art du Valet de Limiers", Imprimerie de Levrault] 1810
Procurei em:
Desgraviers, [paginação conforme a edição, por ex., "Le Parfait Chasseur, Traité Général de toutes les chasses", ed. Demonville et Ferra aîné] 1810
Manière de dresser un chien de plaine, ou chien d'arrêt. [pág. 83]
...
Détail des différentes espèces de Chiens propres à la chasse de la plaine, ou à faire un chien d'arrêt. [pág. 96]

pág. 96
Les Braques sont de toute taille, bien coupés, vigoureux, légers, hardis, infatigables, ras de pooil, et le nez excellent: ils chassent le lièvre sans donner la voix, et arrêtent fort bien la perdix, la caille, etc.

Les Chiens-Couchants, chassent de haute nez, et arrêtent tout: ils sont grands, forts et légers; les meilleurs viennent d' Espagne.

Les Epagneuls sont plus fournis de poil que les Braques, et conviennent mieux dans les pays couverts: ils donnent de la voix; ils chassent le lièvre et le lapin. J'en ai vu chasser fort bien le chevreul et le sanglier, et arrêter ensuite la olume en plaine: ils on le nez excellent, beaucoup d'ardeur et de courage.

américo disse...

O primeiro pequeno manual ou pequeno tratado de dressage cu chien' arrêt do séc. XVIII é o de Biffardière que serviu durante 40 anos Louis XIV e que é contemporânio de Desportes e (quase) de Oudry

Está no google books - ver num email de oodlyodds@gmail.com a José Martins <almocrevedaspetas@gmail.com
ou
pesquisar Antoine Gaffet, Pierre C. de Chappeville


Antoine Gaffet, Pierre C.. de Chappeville, "Nouveau traité de Vénerie: ..." 1750
1ª ed. 1742

pág. 351
Chap «MANIERE DE ELEVER & DRÉSSER les Chiens d' Arrêt...»

pág. 353
"Il y a trois fortes de Chiens propres à dresser pour arrêter les perdrix. les cailles & les liévres. La primiere espece est le "Braque", qui est un chien ras de poil. bien coupé, & for leger. Il convient dans les plaines, parce qu'il r´siste à chasser pndant la chaleur, & qu'il a dans ce tems le nez meilleur que tout autre chien. La seconde espece est l'"Epagneuil", qui est un chien plus chargé de poil que le Braque. Il convient mieux dans les pays couverts. La troisiéme espéce est le "Griffon", qui vient de Piédmont & d' Italie. Il a le poil hérissé & droit; il est très-docile, arrêt plume & poil, va à l' eau, & chasse de gueule toutes fortes bêtes, comme le chien courant. La race est rare en France, & il est très difficile de trouver.

américo disse...

Desgraviers,"Le Parfait Chasseur, Traité Générale de toutes les chasses", ed. Demonville et Ferra, 1810

Os capítulos de Desgraviers que seguem e outros que saltam à vista são fundamentais para abordar o Livro dea Montaria, sobretudo para o sabujo de tela e para o sabujo, apesar do processo de caça ser um pouco diferente
Du choix des chiens pour limier, pág 16
De la manière de commencer un jeune limier, pág 40

NOTA MÁXIMA PARA:
De la manière de dresser les chiens courants avant de les mettre à la chasse, pág, 42

DU SANGLIER, pág. 209 a 223

Para o mesmo efeito destaco os dois livros que seguem - excepcionais! Ler os capítulos com títulos semelhantes aos de Desgraviers
No google.books e no archive. com
Leverrier de la Conterie, L'école de la chasse aux chiens courants: ou, Vénerie Normande, 1845

No archive.org
Le Couteulx de Canteleu, Manuel de Vénerie Fraçaise, 1890